. Un objectif de qualité

 

La charte d’engagement pour une restauration scolaire de qualité

Le Conseil départemental considère que la qualité des services de restauration des collèges doit s’envisager de façon globale : de la qualité des produits à la qualité gustative des plats proposés en passant par la qualité nutritionnelle et sanitaire mais aussi par l’accueil réservé aux collégiens.
Il propose donc aux collèges disposant d’une cuisine de production autonome de signer une charte d'engagement (voir ci-contre) qui repose sur 3 axes :

  • achat de produits de qualité
  • santé et convivialité
  • éducation et plaisir


Miam31

Cette action encourage l'utilisation des produits locaux de qualité dans l’élaboration des menus. Vous pouvez consulter la liste  des collèges concernés.

Quels produits ?

  • locaux
  • de qualité : c'est à dire  sous Signe d'Identification de Qualité et d'Origine (SIQO) La mention SIQO regroupe les produits qui, de par leur origine et/ ou leur mode de production, présentent des garanties de qualité reconnues. Retrouvez dans le tableau ci-contre les caractéristiques de ces produits éligibles à l'action Miam 31.

Quels objectifs ?

  • Elargir l'éventail des denrées proposées,
  • Accompagner les élèves dans la découverte d'une alimentation diversifiée pour leur donner le plaisir du goût des aliments,
  • Encourager la production locale de produits de qualité,
  • Sensibiliser les collégiens au lien entre agriculture, saisons et alimentation.

Le respect de la saisonnalité dans l’achat des fruits et légumes est essentiel pour des raisons environnementales,économiques et gustatives. Vous pouvez consulter la page suivante   www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes qui répertorie pour chaque fruit ou légume le « cœur de saison ».

Quels moyens ?

  • Diffuser auprès des collèges une liste de producteurs volontairement engagés dans la démarche,
  • Former les agents intervenant en restauration sur la mise en valeur de ces produits,
  • Développer assistance et conseils relatifs à la règlementation sanitaire et nutritionnelle auprès des équipes de cuisine et des agriculteurs,
  • Développer un projet pédagogique pour les élèves avec l’établissement,
  • Mettre à disposition des outils de communication pour susciter l'intérêt des élèves, des parents d'élèves et des producteurs.

Vous êtes chef d'établissement, gestionnaire, ou chef cuisinier, retrouvez  davantage d’informations dans l'espace qui vous est réservé.

 

Modifier le commentaire 

par Le Conseil Départemental le 25 juin 2015 à 14:24

haut de page