Journées Européennes du Patrimoine du 17 septembre 2016 au 18 septembre 2016

Le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation sera ouvert de 10h30 à 18h30 toute la journée en continu. Toutes les animations sont gratuites, tout public et sans inscription préalable.

Rencontres avec l’artiste peintre Gilles Labrie autour de l’exposition « Résonance Résistance » (Durée 1 heure)

Samedi 17 septembre à 15h30
Dimanche 18 septembre à 15h30

L’artiste présentera son exposition et les œuvres qu’il a créées. Il expliquera sa démarche, ses techniques et les messages qu’il a souhaité faire passer. Il échangera avec le public et répondra aux questions des visiteurs. Un médiateur du Musée interviendra aux côtés de Gilles Labrie pour évoquer les enjeux de transmission de la mémoire et de représentation de la Déportation.


Visites FLASH sur le thème « Patrimoine et citoyenneté » (Durée 15mn)

Toutes les heures, à partir de 11h jusqu'à 18h, découverte d’un document ou d’un objet « surprise » (insolite, original, étonnant, inédit) dans les salles d’exposition permanente (2e étage). Quatre des visites « FLASH » programmées seront en lien avec le thème national des JEP 2016 « Patrimoine et Citoyenneté » (citoyenneté, valeurs de la République et Résistance). Les trois autres seront consacrées aux images et aux représentations de la Déportation, en lien avec l’exposition temporaire « Résonance Résistance ».

Les salles d’exposition permanente (2e étage), l’exposition « Résonance Résistance » (1er étage) restent accessibles en visite libre et autonome en dehors des animations programmées. Pour le jeune public (7 à 12 ans), un livret-découverte du Musée est distribué à l’accueil.

_________________________________________________________________________________________

Festival International du Film de Fiction Historique

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne et le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation soutiennent la 2e édition du Festival International du Film de Fiction Historique.

Du 26 septembre au 1er octobre 2016, la deuxième édition du Festival International du Film de Fiction Historique est organisée  par l’association « Regard Caméra » à Plaisance-du-Touch et dans le département. Le festival propose une sélection officielle de films et téléfilms en compétition, de films présentés en avant-première, et de films coups de cœur (deux épisodes inédits de la dernière saison du Village français). A l’issue du festival, un jury récompense les films en compétition.

En parallèle de la compétition officielle, une sélection scolaire pour les élèves du Primaire à la Terminale est proposée. Les professeurs peuvent faire participer leurs élèves au Festival en les inscrivant à des séances de projection qui sont suivies d'un débat et d'un échange avec l'équipe du film et du Festival. Enseignants, pensez à réserver en ligne sur le site du Festival ! www.fiffh.com/


Autour du thème de la seconde guerre mondiale, trois téléfilms sont proposés dans la sélection scolaire :

  •  "Pierre Brossolette ou les passagers de la lune" de Coline Serreau, 2015.
  • "Malgré-elles" de Denis Malleval, 2012.
  • "Monsieur Paul" d"Olivier Schatzky, 2015 (téléfilm sur Paul Touvier).

_________________________________________________________________________________________

Voyage de mémoire pour les lauréats du Concours départemental de la Résistance et de la Déportation
 

Les 13 collégiens et 4 lycéens de Haute-Garonne, lauréats départementaux du Concours de la Résistance et de la Déportation 2016, partent en Allemagne pour un voyage de mémoire du 17 au 28 août. Accompagnés de Robert Carrière, résistant et déporté à Buchenwald alors qu’il avait presque leur âge, ces jeunes vont découvrir les camps de concentration nazis de Buchenwald, Dora, Ellrich et du Struthof. Ils visiteront aussi le Parlement européen de Strasbourg, la Nécropole nationale de Sigolsheim et la Maison des Enfants d’Izieu.

Tous les ans, ce voyage est un rendez-vous important et incontournable que le Conseil départemental de la Haute-Garonne soutient et finance dans le cadre de son action pour la transmission de l’histoire et de la mémoire mais aussi de la construction de la citoyenneté.

Un voyage à suivre sur la page Facebook du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation.

_________________________________________________________________________________________

Muret : le collège Louisa Paulin en cours de réhabilitation

Le collège Louisa Paulin de Muret se transforme. Cette réhabilitation, lancée par le Conseil départemental en juillet 2016, dure 27 mois pour s’achever à la rentrée 2018. En perspective : un collège flambant neuf et un cadre de vie amélioré pour les élèves, les personnels et l’équipe enseignante.

La première phase des travaux du collège Louisa Paulin de Muret vient juste de commencer pour durer tout l’été. Le désamiantage des bâtiments et la démolition des logements de fonction s’achèveront en septembre prochain avec la mise en place du collège provisoire.

L’établissement implanté à l’entrée nord de l’agglomération muretaine accueille 700 élèves et dispose d’une section Segpa de 72 élèves, un pôle métiers spécialisé habitat, vente-distribution-magasinage et hygiène-alimentation-services.


Ce chantier de réhabilitation prévoit de :

  •     mettre aux normes les bâtiments,
  •     restructurer les locaux actuels (démolition/reconstruction, réhabilitation lourde ou légère),
  •     améliorer le confort thermique et les performances énergétiques,
  •     garantir l’accessibilité du site aux personnes à mobilité réduite

___________________________________________________________________________________

Liberté Liberté Chérie, le nouveau livre du Musée de la Résistance

Le 27 mai, à l'occasion de la Journée Nationale de la Résistance, le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation publie un ouvrage sur la Résistance en Haute-Garonne intitulé « Liberté, Liberté Chérie ».

 

 

 

________________________________________________________________________

 

Retrouvez les Archives départementales sur facebook

Avec ce nouvel outil de communication, les Archives départementales relatent  des évènements historiques autant que l’actualité locale. Par exemple, chaque semaine, une commune du département est mise à l'honneur, les fonds, les documents méconnus et les métiers sont valorisés, des portraits d’usagers et de Haut-garonnais ayant marqué l’histoire sont publiés.


 

Modifier le commentaire 

par Le Conseil Départemental le 29 août 2016 à 16:39

haut de page