En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES COLLÉGIENS

Le Conseil départemental des Collégiens

Par Le Conseil Départemental, publié le vendredi 10 décembre 2010 12:16 - Mis à jour le lundi 27 août 2018 15:43

 Le Conseil départemental a mis en place le Conseil départemental des collégiens de la Haute-Garonne à la rentrée scolaire 2012. Cette instance démocratique offre à des élèves l’occasion d’exercer un mandat électif au service de l’ensemble des collégiens de la Haute-Garonne.
Constitué d’élèves élus par leurs pairs pour deux ans, le Conseil départemental des collégiens a notamment pour objectif de déployer des actions concrètes en direction des collégiens du département. Au cours du dernier mandat, les Conseillers départementaux des collégiens ont également été invités à contribuer par leur réflexion à la définition des politiques publiques du Département.
 

Fonctionnement du Conseil départemental des collégiens

Dès son lancement, le Conseil départemental des collégiens a répondu à des règles précises : des collèges volontaires ayant fait acte de candidature ; deux représentants par établissement élus par leurs pairs selon un principe de parité fille / garçon ; des actions menées au sein de commissions thématiques animées par des agents du Conseil départemental.

Au total, sur l’ensemble des trois mandats, 187 élèves et 57 collèges auront bénéficié de ce dispositif.

Découvrez les actions du mandat 2016-2018.

Bilan et perspectives d’évolution du Conseil départemental des collégiens

Plusieurs enquêtes menées auprès des jeunes ont démontré que leur expérience au sein du Conseil départemental des collégiens est enrichissante, avec des bénéfices en termes de maturité, de responsabilité et de confiance en soi. L’exercice d’un mandat électif leur a permis de mieux connaître le fonctionnement de l’institution et de renforcer leur engagement citoyen. Les élèves se sont pour la plupart sentis investis, valorisés et responsabilisés. La diversité des points de vue et la mixité est également un des points forts de ce dispositif, ainsi que la notion de travail collectif et de cohésion de groupe.

La clôture du mandat constitue l’opportunité de rechercher une nouvelle formule qui, en complément du parcours laïque et citoyen qui connait un succès grandissant, puisse bénéficier à un plus grand nombre de collégiens, dans le cadre du processus de concertation citoyenne développé par notre collectivité, notamment dans le cadre de la stratégie jeunesses.


 

 







 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1