En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

CONSTRUIRE, ENTRETENIR ET ÉQUIPER LES COLLÈGES

Construire, entretenir et équiper les collèges

Par Le Conseil Départemental, publié le mardi 29 avril 2014 13:22 - Mis à jour le mercredi 13 mars 2019 17:59

Le Conseil départemental a choisi de construire des collèges de taille humaine, implantés au plus près des usagers. Dotés d’un haut niveau d’équipement en infrastructures réseaux et matériels informatiques, ces collèges répondent aux besoins pédagogiques actuels.

Le département de la Haute-Garonne compte 96 collèges  publics, dont 24 à Toulouse, accueillant  plus de 53 500 élèves.

Dans un territoire en plein essor démographique, le Conseil départemental investit régulièrement dans la construction de nouveaux collèges et la réhabilitation des bâtiments existants. De 1986 à 2018, le nombre de collégiens est passé de 38 000 à 53 500.
A l’horizon 2025, ce chiffre sera de 62 000.

  • 12 nouveaux collèges d’ici 2024

    • ESCALQUENS
    • BEAUZELLE
    • CINTEGABELLE
    • AVENUE EISENHOWER
    • SEYSSES
    • GUILHERMY
    • PALEFICAT
    • MALEPÈRE
    • MURET 3ème collège
    • AGGLOMÉRATION NORD
    • SAINT-MARTIN DU TOUCH
    • BALMA 2ème collège
       
  • 3 collèges reconstruits
     
    • Louisa Paulin à  MURET
    • Bois de la Barthe à PIBRAC
    • Léon Cazeneuve à L’ISLE-EN-DODON


La démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) :

La performance environnementale des bâtiments et particulièrement la maîtrise des consommations d’énergie, sont désormais recherchées. Depuis le collège du FOUSSERET livré en 2010, la démarche HQE  est appliquée à tous les stades de l’opération : lors des études et du chantier puis en exploitation pour vérifier que les performances sont atteintes. Ainsi le collège de SAINT-JORY, ouvert en 2012, a été le premier bâtiment public certifié BBC (Bâtiment Basse Consommation) en Midi-Pyrénées. Le collège Joseph Rey de CADOURS reconstruit en 2012 a reçu le prix d'architecture de Midi-Pyrénées.