Laïcité et Citoyenneté

L’École est un lieu de rencontre et de partage qui appelle au vivre ensemble. Elle est le premier lieu d'apprentissage de la citoyenneté.
Comme tous les services publics, l'École est soumise aux règles de la laïcité.

La laïcité est ce principe de la Constitution française  qui oblige l’Etat à laisser chaque citoyen libre de croire dans un Dieu ou de ne pas croire.

Cette liberté de croire ou de ne pas croire permet à chacun de s’exprimer librement, dans le respect des autres et dans les limites de la loi.

La laïcité permet aux habitants de la France de vivre ensemble, avec les mêmes droits (égalité) et dans le souci de l’intérêt général (fraternité).

La laïcité n’interdit aucune religion ; elle garantit la liberté de conscience.

La laïcité ne limite pas la liberté d’expression des citoyens ni de la presse si l’ordre public et l’intérêt général sont respectés.

La laïcité n’établit aucune hiérarchie entre les croyances et les convictions religieuses ou philosophiques.

La laïcité n’impose pas de modèle unique de pensée.

La laïcité ne sépare pas les femmes et les hommes ; elle permet de les rassembler dans la République, quelles que soient leur couleur, leur origine, leur appartenance religieuse ou philosophique dans la liberté et dans l’égalité de leurs droits.

La citoyenneté est fondée sur les valeurs de la république affirmées par la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen : la liberté qui s’arrête là où commence celle des autres, qui permet de faire tout ce qui ne nuit pas à autrui, la liberté d’opinion, d’expression, de culte, l’égalité devant la loi, l’égalité des chances,  l’égalité des droits, l’égalité entre les femmes et les hommes, la lutte contre les discriminations, la fraternité comme l’entraide sociale, l’entraide familiale, la solidarité, l’engagement.

Modifier le commentaire 

par Le Conseil Départemental le 14 févr. 2017 à 12:30

haut de page