En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation

Le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation

Par Le Conseil Départemental, publié le mardi 22 janvier 2013 09:03 - Mis à jour le mercredi 22 août 2018 16:48
10005_HD.jpg
Inauguré le 19 août 1994 lors du 50ème anniversaire de la Libération de Toulouse et du département, le musée est à la fois un musée d’histoire, un lieu de mémoire et un centre de recherche. Il fermera pour travaux du 17 septembre 2018 à janvier 2020.
L’action du Musée Départemental de la Résistance et de la Déportation se doit d’être essentiellement pédagogique. Ainsi, chaque année, 11 000 scolaires viennent en ce lieu pour s’informer et comprendre où peut mener la folie des hommes, notamment pour la préparation du concours départemental de la Résistance et de la Déportation qui concerne à chaque session plus de 1500 jeunes dans le département. Le Conseil Départemental offre aux lauréats un voyage d'une dizaine de jours où, en compagnie d'anciens résistants et déportés, ils visitent un ou deux lieux de mémoire et commémorent avec eux le souvenir des victimes du nazisme.
 
Une salle réservée aux expositions temporaires vient compléter les collections permanentes du Musée, permettant d’apporter un regard particulier sur tel ou tel épisode (expositions sur les résistants étrangers, sur la rafle du Vel’ d’Hiv’…), ou bien de faire le lien avec l’actualité des droits de l’Homme dans le monde (expositions sur le Kurdistan, la Birmanie ou sur l’anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, sur le génocide Arménien, sur le peuple Tibétain).
 

Pour que l'oubli ne s'installe jamais, il est essentiel de savoir et connaître, mais aussi de dire et transmettre.


 

 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1